Groupes de discussion

Un Focus Group est un rassemblement de personnes informées ou d'experts

Un Focus Group ou groupe de discussion ou de réflexion est un rassemblement de personnes informées ou d’experts qui souhaitent partager leur point de vue et leur expérience sur un sujet ou un problème dans un domaine spécifique. 

Les Focus Groups sont principalement des groupes d’intérêt auto-organisés se concentrant sur la recherche, l’échange et le développement sur des sujets d’intérêt pour la communauté CercleS. 

CercleS encourage une participation plus active de ses institutions membres et de leur personnel par le biais des Focus Groups. Ces groupes aident les membres à : 

  • apprendre les uns des autres dans le but de développer davantage les idées, 
  • améliorer la qualité de notre travail quotidien, 
  • stimuler l’innovation et impliquer davantage de membres de CercleS dans la gestion quotidienne de notre réseau. 

CercleS offre un soutien organisationnel et financier pour les réunions des Focus Group. 

Les membres de CercleS sont invités à exprimer leur intérêt et leur engagement à travailler dans l’une des activités listées ci-dessous. 

Cette liste n’est pas exhaustive et il existe de nombreuses autres activités sur lesquelles CercleS pourrait se concentrer. Les idées et suggestions sont les bienvenues. Si vous souhaitez rejoindre un groupe de réflexion de CercleS ou en suggérer un nouveau, veuillez contacter le Secrétariat général à l’adresse generalsecretariat@cercles.org ou le coordinateur du FG concerné. 

 

FG Membres associés  

Jusqu’à présent, les membres associés n’ont pas joué un rôle central dans CercleS et n’ont pas toujours le sentiment de faire partie de notre confédération au même titre que les membres à part entière. Dans certains cas, ils ne sont pas en mesure de créer une association nationale. Avec ce focus group, nous souhaitons inviter les membres associés à devenir plus actifs dans CercleS en discutant de leurs problèmes spécifiques, de leurs besoins et de leur potentiel, en partageant avec nous leur expérience et leurs compétences. 

Coordinatrices : Androulla Athanasiou (androulla.athanasiou@cut.ac.cy) et Eleni Kakrida (ekakrida@aua.gr)   

 

FG Autonomie  

Depuis la création de CercleS en 1991, les centres de langues ont offert à leurs apprenants différents moyens d’améliorer leurs compétences linguistiques. Ce sont souvent des lieux innovants où de nouvelles approches pédagogiques et de nouveaux dispositifs d’apprentissage des langues sont proposés. 

Parmi les différentes possibilités d’apprentissage offertes aux étudiants dans les centres de langues, certaines visent à faciliter le développement de l’autonomie de l’apprenant. Certains centres de langues proposent en effet des outils tels que des centres d’auto-accueil et des dispositifs de conseil en langues qui permettent aux apprenants de prendre davantage le contrôle de leur apprentissage pour favoriser l’autonomisation. 

L’objectif de ce groupe de discussion est d’étudier les relations entre l’autonomie des apprenants et les centres de langues. Il tentera également de clarifier le concept d’autonomie, qui, bien que largement utilisé dans les publications sur l’apprentissage des langues ces 30 dernières années, est complexe et ouvert à diverses interprétations. 

Coordinatrices : Giovanna Tassinari (giovanna.tassinari@fu-berlin.de) et Justine Paris (justine.paris@univ-paris-diderot.fr) 

 

FG Gestion des conférences et des événements 

Ce groupe de réflexion élabore des lignes directrices pour l’organisation des conférences. Celles-ci comprennent des aspects structurels et budgétaires, l’utilisation des langues et la question des activités de suivi, etc.  

Coordinatrice : María del Carmen Arau Ribeiro (maricarmen@ipg.pt) 

 

FG EMILE dans l’enseignement supérieur 

Ce groupe de discussion vise à faire le lien entre l’expérience d’apprentissage dans le cadre de l’EMILE et l’enseignement supérieur (ES) afin que l’apprentissage intégré d’un contenu et d’une langue ne soit pas limité à l’enseignement en anglais. Grâce à des recherches de pointe qui s’appuient sur le potentiel de la technologie pour une croissance fondée sur la terminologie et sur des avancées en matière de gestion de classe qui placent l’apprenant au centre, le FG examine les moyens efficaces de former et de certifier les professeurs d’université sans qualifications d’enseignement des langues étrangères. Le FG se penche également sur les objectifs d’internationalisation et le rôle que les centres de langues peuvent jouer dans ce domaine. 

Coordinatrice : María del Carmen Arau Ribeiro (maricarmen@ipg.pt) 

 

FG Politique linguistique 

L’objectif de ce groupe de discussion est de couvrir une grande variété de thèmes et de laisser la place à diverses activités et initiatives. Dans le passé, les questions suivantes ont été discutées : 

  • Quelles politiques linguistiques les universités européennes ont-elles adoptées jusqu’à présent ? 
  • Quelle forme devrait ou pourrait prendre une politique linguistique universitaire appropriée ? 
  • Les centres de langues doivent-ils avoir une politique linguistique ? 
  • Les associations nationales individuelles ont-elles leur propre politique linguistique clairement définie ? 
  • (CercleS (ed.) 2013. Guidelines for Defining a Language Policy for Institutions in Higher Education. Berlin) 

Un autre aspect important à discuter est la politique linguistique de CercleS pour tous les niveaux d’activités. Dans toutes les conférences et réunions de CercleS, cela a toujours été un point de discussion et de dissensions.   

C’est toujours un grand défi de communiquer au sein d’une grande communauté de personnes aux horizons linguistiques si différents – sans recourir à l’anglais « uniquement ». Par conséquent, les questions suivantes continueront de nous occuper. 

  • Quelle politique linguistique CercleS devrait-il adopter ? 
  • Comment pouvons-nous contribuer à créer un plurilinguisme au sein de CercleS et lors des événements de CercleS afin d’atteindre nos membres qui ne sont pas confiants en anglais ? Comment pouvons-nous transmettre l’information à travers les différentes langues ? 
  • Comment les langues peuvent-elles devenir un pont plutôt qu’une barrière au sein de CercleS ? 

Depuis quelques années déjà, le coordinateur est à la recherche de nouveaux membres et d’un futur « successeur » pour coordonner le groupe avec de nouvelles idées et des réponses à de nouveaux besoins. 

Coordinateur : à confirmer en septembre 2022

 

FG Test et évaluation des langues  

Les enseignants en langues,  et les développeurs de tests de la communauté CercleS sont invités à participer à la discussion sur la façon dont les tests de langues et l’évaluation à l’université devraient se présenter et pourraient être développés à l’avenir, sur la façon dont les tests pourraient être rendus plus authentiques et engageants pour le testeur, sur la façon dont ils pourraient être plus conformes à l’approche orientée vers l’action sous-jacente du CECR du Conseil de l’Europe (2001) et de son volume d’accompagnement (2020) et sur les nouvelles approches qui pourraient être prometteuses.  

Le FG Test et évaluation des langues a été créé en novembre 2009 à Toulouse, et s’est réuni à nouveau en 2010 (Messine), 2011 (Madrid), 2013 (Barcelone), 2015 (Brno), 2018 (Poznań), 2019 (València), 2020 (à Göttingen ; et – réunion en ligne – à Brno) et 2021 (Göttingen  réunion en ligne). 

À la suite de ce groupe de discussion, une série d’ateliers sur l’évaluation (et l’enseignement) des langues a été lancée. Ces ateliers ont eu lieu au ZESS de l’Université de Göttingen en 2009, 2011, 2014, 2015, 2017, 2019 et 2021. Le programme et les résultats de l’atelier en ligne qui a eu lieu en octobre 2021 peuvent être consultés ici : https://www.uni-goettingen.de/de/649909.html 

Enfin, les différents fournisseurs de systèmes de certification en langues universitaires au sein de CercleS ont entamé une coopération plus étroite en 2015 qui a abouti à la création de NULTE – Network of University Language Testers in Europe – en 2018. De plus amples informations sur NULTE sont disponibles ici : cercles.org/fr/nulte/.

Coordinateur : Johann Fischer (johann.fischer@zess.uni-goettingen.de) 

 

FG LFS 

Au cours des dernières années, un certain nombre d’initiatives individuelles ont conduit à l’organisation de plusieurs événements liés aux langues à des fins spécifiques à travers l’Europe, démontrant l’intérêt croissant pour le sujet. Ce groupe de réflexion vise à fédérer et à soutenir ces efforts afin d’établir et de développer un réseau dynamique de praticiens des LFS, représentant le plus large éventail possible de langues et de disciplines. 

Nos objectifs sont les suivants : 

  • fournir et encourager un forum de réflexion, alimenté par la théorie et/ou la pratique en classe; 
  • soutenir les collègues qui débutent dans le domaine de la LFS ; 
  • encourager les collègues travaillant dans le domaine de l’enseignement des langues vivantes à diffuser leur travail (par exemple sous la forme d’articles de conférence ou de publications basées sur ce qui précède) ; 
  • identifier les domaines de collaboration tels que la création/le partage de ressources, l’échange de bonnes pratiques ou les projets transfrontaliers ; 
  • organiser et/ou soutenir des événements dédiés aux LFS ;
  • maintenir une communication régulière sur tous les points ci-dessus avec les membres du groupe de réflexion. 

Coordinateurs : Benoît Guilbaud (B.Guilbaud@sussex.ac.uk) et David Tual (dhpt2@cam.ac.uk)  

 

FG Gestion et leadership  

Le groupe de réflexion est un réseau à faible engagement pour les directeurs et les gestionnaires des centres de langues, afin de partager les opportunités, les défis et les questions, et de fournir un soutien collégial en matière de gestion et de leadership aux membres du CercleS. L’objectif de ce groupe est de développer des discussions, des activités et des projets en fonction d’intérêts stratégiques communs.  L’adhésion et la participation au groupe de réflexion et à ses activités sont destinées à être fluides en fonction des intérêts spécifiques des membres individuels.  

Le groupe de réflexion sur la gestion et le leadership soutient également le programme de formation Aspire to Inspire. Il s’agit d’un élément clé du soutien aux responsables actuels, nouveaux et futurs des centres de langues et des programmes de langues, et il est dispensé par des collègues expérimentés de CercleS.  

Coordinateur : Mark Critchley (mark.critchley@durham.ac.uk) 

 

FG Multilinguisme  

A bien des égards, il semble évident que les centres et départements de langues des universités sont des institutions multilingues par excellence : ils rassemblent des locuteurs de différentes langues, s’efforcent d’accroître la capacité des locuteurs individuels à utiliser davantage de langues, tandis que de nombreux membres du personnel sont des experts sur la façon dont les langues et leurs locuteurs sont liés les uns aux autres. Et pourtant, on ne voit pas du tout comment les centres de langues pourraient exploiter au mieux ce potentiel pour faciliter et gérer leur propre multilinguisme institutionnel, tout en contribuant à des politiques linguistiques inclusives et progressistes dans leurs propres universités et au-delà. 

Deux tendances apparemment contradictoires peuvent être observées dans le paysage multilingue de l’enseignement supérieur en Europe aujourd’hui. D’une part, l’internationalisation a conduit à un processus d' »anglicisation » de plus en plus rapide, dans lequel l’anglais est institutionnalisé en tant que (deuxième) moyen d’enseignement commun dans de nombreuses universités européennes. Cette évolution fait suite à l’établissement de l’anglais comme lingua franca inégalée de la recherche et de l’édition universitaires au cours des 40 dernières années environ. D’autre part, l’internationalisation et la mobilité accrue signifient également que de plus en plus d’étudiants et de personnel multilingues et multiculturels arrivent dans nos universités. 

De nombreux problèmes et questions liés à la façon dont les centres de langues devraient réagir et pourraient éventuellement guider et influencer ces processus restent ouverts, par exemple : la question de la reconnaissance et de la certification des répertoires multilingues individuels, l’utilisation positive des compétences multilingues des étudiants et des enseignants dans la classe de langue, le maintien des connaissances et des compétences académiques dans des langues autres que l’anglais, ou la question de savoir comment établir des relations significatives avec les communautés multilingues en dehors de nos universités. 

Le groupe de réflexion Cercles sur le multilinguisme souhaite fonctionner comme une plateforme d’échange d’idées pour les collègues qui s’intéressent à la recherche et à la documentation des réponses institutionnelles aux changements et aux défis sociolinguistiques qui affectent l’enseignement supérieur. Le premier objectif serait d’élaborer un document de consultation assorti d’un programme de travail axé sur la situation et les problèmes de l’enseignement supérieur ainsi que sur les évolutions linguistiques plus générales de nos sociétés. 

Coordinateur : Peter Skrandies (P.J.Skrandies@lse.ac.uk) 

 

FG Formation des enseignants, éducation des enseignants, échange de personnel 

Les universités européennes, membres de CercleS, présentent un tableau hétérogène des programmes de langues dispensés au sein des établissements d’enseignement supérieur en termes de a) diverses langues, b) à différents niveaux du CECR, c) nombre de leçons de contact requises, d) limites fixées au nombre d’étudiants participant aux leçons, e) profils des enseignants de langues, f) exigences en matière de qualifications des enseignants de langues, etc. 

Afin de s’assurer que les enseignants sont correctement préparés à leur poste, le groupe de réflexion : 

  • collecte de manière cyclique les informations sur les aspects susmentionnés des postes de professeurs de langues 
  • collecte de façon cyclique les informations sur la formation des professeurs de langues dans les universités membres individuelles 
  • renforce la coopération et la mise en réseau des professeurs de langues des universités membres dans les domaines susmentionnés 
  • renforce la coopération dans les projets communs entre les universités membres dans les domaines susmentionnés
  • renforce le partage des ressources pédagogiques 
  • « fait du lobbying en faveur de la profession d’enseignant de langues dans l’enseignement supérieur auprès des organismes gouvernementaux, non gouvernementaux et des employeurs. 

Coordinatrice : Helena Šajgalíková (helena.sajgalikova@euba.sk) 

 

FG Traduction 

Le groupe de réflexion sur la traduction vise à trouver des moyens de partager des idées et des compétences entre les collègues des centres linguistiques de l’enseignement supérieur qui travaillent dans le domaine de la traduction, qu’ils fassent partie d’unités stables et spécialisées ou qu’ils soient simplement impliqués dans cette activité de manière plus ponctuelle. En particulier (mais pas exclusivement), nous souhaitons travailler ensemble afin de produire et de diffuser des ressources de traduction pertinentes pour l’enseignement supérieur qui bénéficient directement au travail quotidien dans ce domaine. 

Coordinateur : David Owen (David.Owen@uab.cat)